Emploi : bienvenue à la génération Y

La génération des Y débarque ! Déjà sur le marché du travail, en train de finir ses études ou pas encore bachelière, retour sur la génération née entre 1971 et 1994.

Qui est la génération Y ?

Leurs parents étaient les ?baby boomers?. Leurs enfants sont des années 70 et 90 et ont une approche du monde complètement différente de leurs pairs.Après une génération en lutte pour les progrès sociaux, témoin de la fin de l'époque coloniale et des Trente Glorieuses, découvrant les prémices des nouvelles technologies de l'information et de la communication ; la génération Y est bien différente.Née avec Internet, le Sida, la chute du mur de Berlin, elle se caractérise par un retour au nid familial. Les enfants restent plus longtemps chez eux (phénomène des ?Tanguy?) qui bien souvent est un foyer mono parental ou recomposé.Ils apprécient les voyages, les sorties : leur identité est fortement marquée par leurs goûts vestimentaires. Les Y sont moins engagés que leurs prédécesseurs : leurs expériences sont plus individualistes que tournées vers une cause.Toujours connectés, ils ne savent pas se passer de leur portable ou ordinateur ce qui leur permet de communiquer dans le monde entier et d'avoir une ouverture culturelle diversifiée.

Qu'attend la génération Y du monde du travail ?

Au travail, l'individualisme est de mise également : entretiens personnalisés, compréhension du patron, organisation personnelle du travail? L'important : avoir une marge de manoeuvre suffisamment large pour concilier vie privée et vie professionnelle. Les métiers traditionnels (artisanat, métiers du bâtiment, travail industriel?) sont délaissés pour des métiers qui ?en jettent? : ingénieur haute technologie, trader, ambassadeur. Les formations choisies sont en adéquation avec ces objectifs professionnels... et sociologiques !Se faire voir et être vu : tel est le mot d'ordre des Y !

 

Margot Berg

25 mars 2009

Vous êtes à nouveau en ligne