S'inscrire aux concours de la fonction publique ?

Un salarié sur cinq travaille dans la fonction publique. Les métiers sont aussi divers que dans le privé, avec la garantie de l'emploi en plus. Conséquence : les concours sont pris d'assaut. Raison de plus pour s'y préparer avec soin.

Un salarié sur cinq travaille dans la fonction publique. Les métiers sont aussi divers que dans le privé, avec bien sûr l'avantage de la garantie de l'emploi. Ce qui explique le succès des concours, littéralement pris d'assaut. Quels sont les postes qui vous concernent ? Comment s'y inscrire, une fois la filière choisie ? Comment s'y préparer ? 

Trois catégories de concours

La quasi-totalité des postes de la fonction publique ne sont accessibles que par concours. Ils se répartissent en trois catégories :
  • les concours de catégorie A : ouverts aux bac +3 (et bac +4 pour les métiers de la fonction publique européenne);
  • les concours de catégorie B : ouverts aux bacheliers (au minimum) ;
  • les concours de catégorie C : ouverts aux non diplômés ou aux détenteurs d'un diplôme professionnel (CAP, BEP). 
Se renseigner sur les concours Les recrutements des administrations sont toujours regroupés et, sauf exception, proposent plusieurs postes. En général ils sont organisés une fois par an, mais parfois beaucoup plus rarement lorsqu'il s'agit de quelques postes à pourvoir. Les administrations publient chacune un calendrier prévisionnel de leurs concours. Mais ce n'est qu'après sa publication au Journal Officiel qu'un concours est effectif : intitulé, nombre de places, type de concours et date de dépôt des dossiers d'inscription. Pour se tenir informé : le site du ministère de la Fonction publique.

Les épreuves des concours

Les concours sur épreuve (il existe aussi des concours sur titre, qui consistent en un entretien) comportent journées écrites et oral d'admission. Les plus sélectifs passent d'abord par une présélection des dossiers. La nature des épreuves ? A l'écrit, nous n'échapperez pas aux QCM (questionnaire à choix multiple), à la dissertation et à la note de synthèse. A l'oral, vous pourrez passer un à plusieurs entretiens devant un jury (lire : Peut-on assister aux oraux des concours de la fonction publique ? ). 

La préparation aux concours

Plusieurs possibilités : soit suivre un cycle d'études adapté au concours, soit s'inscrire dans une préparation après avoir terminé ses études. Elle est particulièrement recommandée pour les concours de catégorie A et B. 
  • catégorie A : s'adresser aux instituts et centres de préparation à l'administration générale (IPAG et CEPAG), aux IEP (instituts d'études politiques) ou aux services de formation continue de certaines universités; pour les concours de l'enseignement, la préparation est assurée par les IUFM (instituts universitaires de formation des maîtres).
  • catégorie B et C : certains Greta (groupement d'établissements publics d'enseignement) assurent des préparations à divers concours ; c'est également le cas de certaines mairies de grandes villes. 
Par correspondance : le CNED (Centre national d'enseignement à distance) assure des préparations aux concours administratifs de tous niveaux. Des préparations à distance sont également organisées par le CNPR (Centre national de promotion rurale) pour les concours du ministère de l'agriculture et l'ENSP (Ecole nationale de la santé publique) pour les métiers relevant du secteur de la santé publique. La liste complète des centres de préparation aux concours peut être obtenue auprès de l'ONISEP (rubrique atlas des formations).
Vous êtes à nouveau en ligne