Quand les services secrets recrutent

Envoyer CV et lettre de motivation à la DGSE vous semble incongru ? Pourtant, ce service rattaché au ministère de la Défense recrute et le fait savoir. Doté à présent d'un site Internet et d'un chargé de communication, la DGSE cherche à se faire mieux connaître du grand public et des candidats !

Un tiers des effectifs de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) est constitué de militaires. Ces personnels sont issus de l'armée de Terre, de l'armée de l'Air, de la Marine, de la Gendarmerie, de la Direction générale de l'Armement (DGA) et du service de Santé des Armées. Mais l'autre partie de ses effectifs (soit 70%) est du personnel civil. Une perspective d'emploi pour le moins attractive !   La DGSE devrait avoir effectué fin 2011 les deux-tiers (455 sur 690) des recrutements supplémentaires prévus sur la période 2009-2014. Ainsi 165 recrutements sont prévus en 2011. Comment décrocher l'un de ces emplois ?

Pour quelles missions espérer une embauche dans les services secrets ?

La lutte antiterroriste, la contre-prolifération (domaines nucléaire, balistique, chimique et biologique), la lutte contre la criminalité organisée, le contre-espionnage et la lutte contre l'ingérence économique : telles sont les missions sur lesquelles la DGSE envisage de renforcer ses effectifs. "Le réseau Internet est devenu crucial pour notre sécurité. Les moyens techniques de l'État dans ce domaine seront renforcés et, corrélativement, le nombre de techniciens et d'experts spécialisés dont il peut disposer sera accru", précisait le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale en 2008.

Quels profils pour travailler dans les services secrets ?

Les recrutements concernent avant tout du personnel technique : des ingénieurs, des techniciens, des analystes, des linguistes (langues rares bienvenues !), des interprètes images ou des spécialistes de la programmation de ces moyens... Les profils recherchés "ne concernent pas des James Bond mais des jeunes hommes et des jeunes femmes prêts à servir leur pays parfois dans des conditions extrêmes. Le rôle des services est l'action secrète. Sa mission n'est pas d'être sur le devant de la scène", a précisé Nicolas Wuest-Famose, nouveau - et surtout premier - chargé de communication de la DGSE, lors d'une interview accordée à l'Associated Press en décembre 2010.

Comment décrocher un emploi ?

Comme tout service de la fonction publique, la DGSE recrute par voie de concours (catégorie A, B ou C). Des postes sont également à pourvoir sous la voie contractuelle. Pour en savoir plus sur les voies de recrutement, rendez-vous sur le site du ministère de la Défense. Il faut montrer patte blanche avant de travailler au sein des services du renseignement extérieur. Des investigations sont menées sur le candidat et sur son entourage, une enquête nécessaire avant l'octroi d'une habilitation du ministre de la Défense.

Un stage à la "Piscine" ?

Vous êtes élève ingénieur, en dernière année de formation, ou en Master II ? Votre profil peut intéresser la DGSE pour un stage. La "Piscine" (surnom donné à la DGSE), a déjà établi de nombreux partenariats avec des grandes écoles et des universités. En 2011, 80 stagiaires devraient franchir les portes de ce service.  Les compétences recherchées : informatique, traitement du signal, électronique, télécoms, cryptographie, sécurité des systèmes d'information. Pour en savoir plus sur les démarches à suivre, consultez le site du ministère de la Défense.    

En savoir plus : avant de chercher à décrocher un emploi à la DGSE, plongez dans le monde de l'espionnage avec les sources ci-dessous !

 
  • Le site de la DGSE
 
  • Comment devient-on espion ?
Yvonnick Denoël Nouveau Monde Editions, 2009 13 euros  
  • DGSE, les services secrets français
Alfredo Orlandi & Brremaud Editions Clair De Lune, Octobre 2010 Comment découvrir le monde mystérieux de l'espionnage à travers la bande dessinée  
Vous êtes à nouveau en ligne