Les fonctionnaires dans le collimateur du ministère des Finances

France 2

Selon une information du Figaro, un document transmis à Gérald Darmanin révèle le véritable temps de travail des fonctionnaires. Un tiers d'entre eux seraient en-deçà du seuil légal des 35 heures. 

L'inspection générale des finances a audité plus d'un million de fonctionnaires, hors professeurs, magistrats et militaires. Et le plus voyant, ce sont les congés, qui par endroits s’additionnent. C'est ce que l'on appelle par exemple les jours de fractionnement. Dans l'éducation nationale, poser cinq jours de repos entre le 1er novembre et le 30 avril donne droit à un jour supplémentaire, voire à deux pour les agents du secondaire. 

18 300 postes pourraient être économisés

Supprimer cet avantage permettrait d'économiser 18 300 postes. Il y a aussi dans les ministères des "jours ministre", comme offert par le patron. Deux jours à l'Intérieur, une semaine aux Affaires sociales ou à la Culture, sans compter plusieurs métiers qui s'avèrent loin des 35 heures par semaine, qu'ils soient pénibles ou non

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne