Les 4 Vérités - Olivier Dussopt : "nous avons un rendez-vous salarial avancé au mois de juin"

Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes Publics, Olivier Dussopt est l'invité du plateau des 4 Vérités. L'occasion de revenir sur le malaise des fonctionnaires.

Olivier Dussopt, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics a réagi, ce vendredi 23 mars, à la mise en examen de l'ancien chef d'État, Nicolas Sarkozy. "La justice fait son travail, enquête, investigue et à pris un certain nombre de décisions. Quand on est membre du Parlement, on respecte la séparation des pouvoirs et on ne commente pas", a-t-il tenu à évoquer au début de l'entretien. 

Le gouvernement est dans le dialogue

Entre 350 000 et 500 000 personnes ont défilé, jeudi, dans les rues pour protester contre le projet du gouvernement à la fois sur la SNCF et sur la réforme de la fonction publique. Interrogé à ce sujet, Olivier Dussopt a déclaré que le "gouvernement est dans le dialogue". "Nous sommes au travail. Dès la semaine prochaine, nous ouvrons les chantiers sur la modernisation de la fonction publique et l'amélioration des conditions de travail." De là à rester inflexible pour le gouvernement ? "Le malaise ne date pas d'il y a six mois. Nous avons un rendez-vous salarial fixé en octobre et j'ai pris la décision, avec l'accord du Premier ministre, de l'avancer au mois de juin pour voir quelles perspectives nous pouvons donner aux fonctionnaires", poursuit-il. Le secrétaire d'État fait néanmoins mention de "réorganisations en cours".

Vous êtes à nouveau en ligne