Grève : quelle est la vision du gouvernement ?

FRANCE 3

Emmanuel Macron serait prêt à affronter un mouvement social d'ampleur : comment le gouvernement perçoit-il ce début de bras de fer ? 

"C'est un moment clé, c'est le premier mouvement social d'ampleur depuis le début du quinquennat, et à Matignon comme à Élysée, on va regarder de très près le chiffre de la mobilisation de ce jeudi noir. Il donnera une idée du rapport de force", explique la journaliste Catherine Demangeat en direct depuis Matignon (Paris). "Le gouvernement sait qu'il a, pour l'instant, l'opinion avec lui ; une majorité de Français approuvent la reforme de la SNCF, mais ce qu'il n'avait pas vu venir, c'est cette grève perlée, programmée par les cheminots jusqu'à fin juin. La crainte, c'est qu'à la longue, il y ait un retournement de l'opinion et même une coagulation de mécontentements, avec les retraités notamment", précise-t-elle.

Le printemps 2018 s'annonce compliqué

"Pour l'instant, l'exécutif affiche sa sérénité et sa détermination : il n'est pas question de renoncer aux réformes. Mais si à l'automne dernier, les preuves de forces avaient tourné court sur le Code du travail, le printemps 2018 s'annonce plus compliqué pour le pouvoir", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne