Fonctionnaires, cheminots : en marche contre Emmanuel Macron

France 2

Ils ont uni leurs forces et leurs colères : fonctionnaires et cheminots se sont retrouvés dans la rue pour défendre leurs statuts.

Deux cortèges, un même but : faire reculer le gouvernement. Dans les rues de Paris des milliers de cheminots et de fonctionnaires. Partis du ministère des Finances, les agents réclament depuis des mois plus de moyens pour le service public. Selon notre décompte ils étaient 34 700 à battre le pavé, un peu plus que lors de la précédente mobilisation. Les syndicats promettent de continuer. "Elle est où la modernité ? Elle est de casser justement ce statut et ce Code du travail ?", s'interroge Pascal Pavageau, secrétaire confédéral FO.

Au total, 320 000 personnes pour la police, plus de 500 000 pour la CGT

Quelques kilomètres plus loin a lieu la manifestation des cheminots. Conducteurs, contrôleurs, technicien, tous rejettent en bloc la reforme du gouvernement. En tête de cortège, le patron de la CGT dénonce le recours aux ordonnances. Une provocation, selon lui. Les deux cortèges se sont unis place de la Bastille en fin d'après-midi. Des revendications qui ont résonné partout en France : Marseille, Lyon, Toulouse. Au total, 320 000 personnes pour la police, plus de 500 000 pour la CGT.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne