Fonction publique : recours accru aux contractuels en vue

France 3

Le projet de loi sur la fonction publique, que le gouvernement veut voir adopté avant l'été, prévoit notamment la suppression de 120 000 postes et l'État va développer l'embauche de contractuels. Les syndicats appellent à la grève le 9 mai.

Flore Munck est enseignante, mais pas fonctionnaire. Elle est contractuelle et n'a pas de poste fixe. Aujourd'hui, les contractuels représentent presque 18% des effectifs de la fonction publique. Flore Munck a commencé en septembre dernier et les contrats se multiplient, sept en autant de mois, au gré des besoins de l'Éducation nationale. Une situation très inconfortable.

Des contractuels en CDI ?

Comme elle et 5 000 enseignants dans l'académie de Créteil (Val-de-Marne), David Guyot est lui aussi contractuel, mais pas précaire. Il est en CDI depuis 13 ans, enseignant, mais sans les avantages du statut de fonctionnaire. "La différence de salaire entre un fonctionnaire et un contractuel, elle est en début de carrière de 500 € en faveur du fonctionnaire, et en fin de carrière de 1 200 € environ entre un contractuel et un fonctionnaire", explique-t-il. C'est ce genre de contrat que le gouvernement propose de multiplier au sein de la fonction publique, mais en promettant de revoir les salaires à la hausse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne