Fonction publique : le gouvernement fait déjà face à la rue

FRANCE 2

Les syndicats CGT et FO ont appelé à la grève mardi 19 mars. Des manifestations pour le pouvoir d'achat. Les fonctionnaires étaient particulièrement mobilisés contre la réforme de leurs statuts.

La réforme de la fonction publique pousse des milliers de fonctionnaires dans la rue. À Paris, 17 500 étaient rassemblées mardi 19 mars selon le comptage d'un collectif de médias. Ils étaient 131 000 partout en France selon le ministre de l'Intérieur, plus du double selon la CGT. Le gouvernement entend moderniser la fonction publique, notamment avec la mise en place d'une rémunération au mérite. "On donne du salaire supplémentaire à une classe qui a de bonnes notes ? Ce n’est pas ça notre travail. Notre travail, c'est de faire avancer tout le monde à son rythme", fustige Marie Charriez, enseignante spécialisée.

120 000 postes bientôt supprimés

Autre solution envisagée, le recours aux contractuels. Des prestataires qui n'ont pas le statut de fonctionnaires, mais qui travaillent comme tel. "À la longue, les fonctionnaires, il n'y en aura plus", lance Laurence Grare, fonctionnaire territoriale dans la restauration. Dernière piste, déjà décriée, la création d'une rupture conventionnelle pour faciliter le départ des fonctionnaires. Le gouvernement prévoit de supprimer 120 000 postes d'ici 2022.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne