Etes-vous favorable à une prime au mérite pour les fonctionnaires ?

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, s'est dit "tout à fait favorable" mardi à accroître la part du mérite dans la rémunération des agents de la fonction publique.

Le statut des fonctionnaires fait débat. Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, s'est dit "tout à fait favorable" à accroître la part du mérite dans la rémunération des agents de la fonction publique, mardi 10 novembre. Interrogé sur Europe 1, il précise néanmoins que "la performance, quand on est fonctionnaire, ne se mesure pas comme dans l'entreprise, parce qu'on est chargé de l'intérêt général".

Dans le même temps, sur BFMTV, Marylise Lebranchu, la ministre de la Fonction publique, "se déclare favorable à ce que les fonctionnaires soient en partie payés au mérite". La mise en place à Suresnes (Hauts-de-Seine) d'un paiement au mérite est "une bonne idée" qui a été "discutée avec les organisations syndicales", a-t-elle observé.

A partir d'avril 2016, les 1 300 agents municipaux de Suresnes seront en partie payés au mérite et sanctionnés s'ils ne sont pas efficaces. Leur critère de notation ira de très insuffisant à exceptionnel. Ils percevront une prime de 135 euros... et leur salaire pourra être amputé de 90 euros.

Etes-vous favorable à une rétribution des fonctionnaires au mérite ?

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Etes-vous favorable à une prime au mérite pour les fonctionnaires ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage