Paris : des centaines de fonctionnaires manifestent contre la réforme de la fonction publique

Des fonctionnaires manifestent à Paris, le 27 mars 2019.
Des fonctionnaires manifestent à Paris, le 27 mars 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

Le gouvernement souhaite faire adopter le texte, présenté mercredi en Conseil des ministres, "avant l'été".

Les fonctionnaires sont dans la rue. Mercredi 27 mars, plusieurs centaines d'agents de la fonction publique se sont rassemblés à proximité de l'Elysée, à l'appel de l'ensemble de leurs syndicats. Leur objectif ? Protester contre le projet de loi par lequel le gouvernement entend réformer la fonction publique.

Le gouvernement souhaite faire adopter le texte, présenté le jour même en Conseil des ministres, "avant l'été", pour une application "au 1er janvier 2020", a précisé le secrétaire d'Etat chargé de la fonction publique Olivier Dussopt. "Un passage en force" dénoncé par les syndicats, qui rejettent unanimement la réforme en l'état.

"Fonctionnaires maltraités, intérêt général en danger"

Les agents se sont réunis à la mi-journée, place Chassaigne-Goyon, non loin de l'Elysée. Ils étaient munis de drapeaux colorés de leurs fédérations syndicales (CGT, FO, CFDT, FSU, Solidaires, FA-FP, Unsa, CFE-CGC, CFTC) ainsi que de pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Rendez-nous nos services publics" ou "Fonctionnaires maltraités, intérêt général en danger".

Des rassemblements symboliques étaient prévus également dans les régions, comme à Nantes, où 80 agents se sont rassemblés devant la préfecture de Loire-Atlantique. "Le service public c'est le ciment de notre société (...). Est-ce rentable d'avoir des pompiers ? Des écoles ? Oui pour les citoyens mais pas sur une ligne budgétaire. Le gouvernement est en train de tout mettre à terre", a dénoncé Pascal Priou (Unsa).

Vous êtes à nouveau en ligne