Dégel du point d'indice : qu'en pensent réellement les fonctionnaires ?

FRANCE 2

On connaîtra demain jeudi 17 mars le montant exact de la revalorisation du point d'indice des fonctionnaires, sans doute autour de 1%. Une première hausse depuis six ans. France 2 est allée à la rencontre de fonctionnaires à La Courneuve et à Saint-Ouen pour connaître leurs attentes.

Rencontrer des fonctionnaires, après une promesse d'augmentation générale, c’est d'abord des employés tout sourire à la mairie de La Courneuve en région parisienne. Pour cet agent d'accueil par exemple, ce serait environ cinquante euros en plus par mois. "Moi j'ai six enfants, ça fait dix euros par enfant", relativise le fonctionnaire. Une augmentation avant tout symbolique.

Une annonce qui arrive tard

C'est aussi ce qu'on pense deux étages plus haut au service petite enfance de la mairie. "La symbolique est importante pour nous, mais l'impact financier est très infime, très mesuré", explique Jean-Pierre Mandereau, responsable d'unité. Alors pourquoi une augmentation maintenant? "On se dit pourquoi pas se mettre les fonctionnaires dans la poche avant les élections, mais ça vient un peu tard", ironise une jeune fonctionnaire dans une médiathèque d'une ville voisine. Une annonce qui rend perplexes les fonctionnaires à l'aune des présidentielles. Ils attendent désormais de connaitre demain le montant précis de leur augmentation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne