Comment relancer un recruteur ?

Reprendre contact avec un recruteur qui vous a reçu en entretien pour le remercier ou pour connaître les raisons pour lesquelles votre candidature n'a pas été retenue témoigne de votre motivation. N'hésitez pas à prendre les devants.

La réponse du recruteur tarde à venir ou votre candidature a été refusée ? Prenez votre courage à deux mains et cherchez à joindre votre interlocuteur. Sans le harceler ! La relance est une manière de démontrer votre motivation pour le poste et l'entreprise dans le cadre de votre recherche d'emploi.

Une dizaine de jours après, faut-il relancer ?

Vous avez envoyé une candidature spontanée ou vous avez été reçu en entretien d'embauche par un recruteur et vous êtes sans réponse. Pas d'impatience dans les premiers temps. Il faut laisser en moyenne une dizaine de jours avant de relancer une entreprise. Si à l'issue de l'entretien, le recruteur vous a indiqué la date à laquelle sa décision serait prise, ne le relancez pas avant. Si un recruteur tarde à vous répondre alors qu'il vous avait promis de vous rappeler après un entretien d'embauche, décrochez votre téléphone. Si au cours de l'entretien, il "oublie" de vous dire qu'il vous tiendra au courant, proposez-lui de l'appeler et demandez-lui quel est le meilleur moment. Et surtout, n'oubliez pas de le joindre le jour prévu.

Relancer pour courriel ou par téléphone ?

Envoyer un mot de relance ou d'explication par courriel permet de ne pas déranger le destinataire. C'est aussi une bonne solution si vous n'êtes pas vraiment à l'aise au téléphone. L'idéal est d'avoir l'adresse mail de votre recruteur. Rappeler dans votre courriel au recruteur, la date de l'envoi de votre candidature ou la date de l'entretien d'embauche et le poste visé par votre recherche d'emploi afin de l'éclairer. Sans rédiger à nouveau une lettre de motivation, mettez en avant dans votre courrier de relance les points forts de votre candidature ou les éléments clés que vous avez développés lors de l'entretien. Appeler votre interlocuteur permet d'établir un contact direct avec lui. Préparez vos arguments avant de décrocher votre téléphone. Dans certains cas, cela implique aussi de savoir passer le barrage de la secrétaire. Si vous avez du mal à joindre son supérieur, n'hésitez pas à l'interroger. Elle est souvent au courant de la procédure de recrutement. Parfois, c'est elle qui trie en premier les CV... Quel que soit votre interlocuteur, montrez-vous courtois.

Relance : demander des explications sans polémiquer

Si vous voulez savoir pourquoi votre candidature a été refusée, faites preuve de diplomatie. Ne soyez pas arrogant. Demandez les raisons qui n'ont pas convaincu le recruteur : est-ce l'expérience ? Le manque de références ? Un profil trop éloigné du poste ?... Sollicitez quelques conseils, utiles pour les prochaines démarches de votre recherche d'emploi.

Le + après un entretien d'embauche : le mail de remerciement.

Après un entretien d'embauche, le candidat devrait toujours envoyer un mot de remerciement. Lettre manuscrite ou mail, voici quelques conseils pratiques pour ne pas faire d'impair :
  • Remercier  pour l'accueil que vous avez reçu
  • Confirmer votre intérêt, dans le cadre de votre recherche d'emploi, pour le poste proposé.
  • Indiquer que vous vous tenez à la disposition de l'entreprise pour un prochain rendez-vous.
  • Rester crédible : pas de bla-bla inutiles, ni de louanges sur la société !
  • Inutile de rappeler des éléments de son CV.
  • Ne pas oublier la formule de politesse : "Restant à votre disposition, je vous prie de croire..."
Vous êtes à nouveau en ligne