VIDEO. Utilisons-nous vraiment que 10 % de notre cerveau ?

BRUT

Christophe Rodo, chercheur en neurosciences à l’université Aix-Marseille, soutient que nous faisons un usage complet de nos capacités cérébrales.

Sur Internet, dans les films, une idée circule : nous n'utiliserions que 10 % de nos capacités cérébrales. Un mythe qui alimente le mystère autour de l'intelligence humaine et qui ouvre la porte à des facultés inexploitées. Malheureusement, le chercheur Christophe Rodo dément sans réserve cette idée : "C'est totalement faux", insiste-t-il.

L'activité de notre matière grise est facilement observable sur imagerie cérébrale. Grâce à cette technologie, lorsqu'un individu effectue une tâche cognitive, les zones du cerveau stimulées sont détectées par les scientifiques. Et les observations contestent le célèbre "mythe des 10 %". En effet, "l'imagerie cérébrale nous montre qu'on utilise bien 100 % de notre cerveau", affirme Christophe Rodo. Aucune zone du cerveau inutile donc, aucune partie silencieuse ni aucune capacité dissimulée dans la complexité subtile de notre substance grise. Une information qui a de quoi décevoir les plus rêveurs. 

D'où nous vient cette légende ? 

Cette légende des 10 % est parfois attribuée à Albert Einstein, physicien réputé pour son intelligence hors norme. Il aurait mentionné cette théorie lors d'un échange avec un journaliste. D'après le chercheur Christophe Rodo, il n'y a aucune trace de cette rencontre. Et si Einstein avait réellement soulevé cette hypothèse, ce serait une erreur ou une manifestation parmi d'autres de l'ironie dont a souvent fait preuve le scientifique.

Pourquoi avoir donné naissance à cette légende ? "Pour faire de l'argent", répond Christophe Rodo. Selon lui, certains tirent profit de cette invention pour vendre des techniques, des cours ou des médicaments permettant de révéler la partie inexploitée de notre cerveau et ainsi acquérir des performances exceptionnelles. 

Vous êtes à nouveau en ligne