Un CV pour décrocher un job alimentaire

Hyper spécialisé ou sur qualifié, vous ne trouvez pas d'emploi et votre compte en banque est dans le rouge ? Serveur, barman, téléopérateur : voilà quelques jobs pour joindre les deux bouts en attendant de trouver mieux. Quelques conseils pour poser votre candidature sans passer pour un extraterrest

Secteur alimentaire : des employeurs compréhensifs... mais pas trop

Managers de magasins, de restaurants, de centres d'enquêtes : tous ont l'habitude de recruter des autodidactes ou des saisonniers que rien a priori ne destinait au secteur d'activité de l'alimentaire. Ils effectuent néanmoins une sélection afin de repérer les plus débrouillards ou les plus expérimentés. Ils attendent donc qu'un certain volontarisme se dégage de votre CV. A vous de le rédiger de manière à ne pas paraître complètement inadapté aux tâches de l'industrie alimentaire que vous prétendez pouvoir effectuer.

Gare au syndrome de Paladru !

Souvenez-vous du célèbre film On connaît la chanson : l'héroïne soutient une thèse sur "les chevaliers paysans en l'an mil autour du lac de Paladru". Un sujet tellement pointu qu'il devient difficile à évoquer. De même, nombreux sont les titulaires de troisième cycle universitaire à rédiger un CV inadéquat aux yeux d'un recruteur qui recherche une "petite main". Mettez-vous à sa place, surtout si vous recherchez un emploi dans le secteur alimentaire : la migration des esturgeons et la fragmentation d'une supernova ne lui diront rien. Il pourrait même vous prendre pour le professeur Tournesol : amusant mais... inapte. La remarque vaut aussi pour les jeunes comédiens. Ils bénéficient d'un capital de sympathie que certains compromettent parfois, croyant postuler au conservatoire plutôt que dans un restaurant.

Un CV pragmatique pour l'alimentaire

Dites vous qu'il y a autant de CV possibles que de postes visés ! Si vous avez connu des petits boulots, d'autant plus dans l'industrie alimentaire, valorisez-les. Si vous recherchez un emploi dans l'alimentaire, commencez par mettre en avant ces expériences professionnelles plutôt que votre formation. Cette dernière doit être présentée mais pas trop détaillée. Vous êtes très diplômé et postulez pour un poste de serveur ? Inutile d'être exhaustif et de mentionner vos titres au-delà du second cycle. Par contre, la rubrique "langues" est à privilégier, surtout si vous êtes opérationnel. Voilà des compétences très intéressantes pour de nombreuses tâches : accueil, phoning, enquêtes... Et soignez les rubriques "loisirs" et "divers". Rien de tel que de partager une passion pour établir un bon contact. Et après ? On se remonte les manches !

Vous êtes à nouveau en ligne