Pôle emploi : des offres d'emploi qui créent la polémique

FRANCE 2

Pôle emploi estime que les plateformes de livraisons comme Uber Eats ou Deliveroo sont des employeurs comme les autres. L'organisme publie sur son site des offres d'emploi pour être livreur.

Pour aider les chômeurs, l'une des propositions de Pôle emploi fait polémique : devenir livreur chez Uber Eats et Deliveroo en tant qu'autoentrepreneur. Sur son site, plusieurs annonces sont publiées avec des revenus qui font potentiellement rêver : 500 € par semaine, sans compter les pourboires. Une des annonces a été postée sur un réseau social. De quoi déclencher la colère des internautes.

Des annonces publiées sur les réseaux sociaux

Ces annonces sont publiées en pleine grève des livreurs pour dénoncer leurs conditions de travail. Pour l'un des meneurs de la contestation, l'objectif de Pôle emploi est statistique. "Pôle emploi veut comptabiliser de moins en moins de chômeurs. Tout est fait pour en enlever soit artificiellement, soit via des plateformes", commente Jérôme Pimot, porte-parole des livreurs autonomes parisiens Clap 75.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne