Économie : la baisse du taux de chômage, une bonne nouvelle à relativiser

Les chiffres dévoilés par Pôle Emploi concernant le mois d'octobre témoignent d'une embellie sur le marché du travail. Mais plusieurs facteurs incitent à analyser ces données avec prudence.

Danone (entre 400 et 500 emplois supprimés), Total (700 suppressions de postes ou départs volontaires), IBM (plan de restructuration)... C'était une semaine noire pour l'emploi en France alors que les chiffres du chômage annoncent, pour leur part, une éclaircie. Le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité a en effet diminué en octobre (-1,6%). Toutes les régions de France et toutes les tranches d'âge sont concernées.

Dans l'attente de l'application des plans de licenciement

Une telle baisse est principalement du fait des chômeurs sans activité qui ont repris une activité réduite, courte ou longue (+23 600 inscrits). Les secteurs du spectacle et de la restauration, qui ont pu recourir à l'activité partielle, ne semblent pas avoir subi les conséquences du couvre-feu en octobre. Enfin, les plans de licenciements annoncés n'ont pas encore été mis en œuvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne