VIDEO. Haute-Vienne : à Bellac, la rencontre mouvementée entre Macron et les salariés de l'usine GM&S

FRANCE 2

Emmanuel Macron était en déplacement en Haute-Vienne, vendredi. Il a rencontré les salariés de l'usine creusoise en redressement judiciaire, qui n'a toujours pas trouvé de repreneurs.

L'accueil a été houleux, il y a eu quelques sifflets, mais Emmanuel Macron a voulu tout de même aller à la rencontre des salariés. Lors de son déplacement à Bellac, en Haute-Vienne, vendredi, les responsables syndicaux et des salariés de GM&S Industry, l'équipementier automobile creusois en redressement judiciaire depuis décembre 2016, ont voulu parler à Emmanuel Macron, ce qu'il a accepté.

"Je vous promets que l'on fera le maximum"

Mais lorsque le président de la République est arrivé à Bellac, il a eu la surprise de voir que de nombreux salariés venus de La Souterraine, dans la Creuse voisine, étaient présents dans les rues. "Je vous promets que l'on fera le maximum, lance le chef d'Etat à une salariée qui l'interpelle. Madame, je ne suis pas le père Noël, le concret, on le fera ensemble", ajoute-t-il .

Les salaries de GM&S aimeraient qu'Emmanuel Macron s'engage à convaincre les constructeurs automobiles Renault et PSA à augmenter leurs commandes pour leur usine.

Vous êtes à nouveau en ligne