Une semaine de manifestations annoncée chez Carrefour

France 2

Les salariés de Carrefour dénoncent le plan de réorganisation du groupe : 2 100 suppressions de postes, 273 fermetures ou cessions de magasins.

Grèves, manifestations et magasins fermés. Les salariés de Carrefour sont appelés à se mobiliser dès ce lundi 5 février. Parmi les salariés les plus inquiets, ceux des 273 magasins menacés de fermeture, comme celui de Gonesse (Val-d'Oise), où travaille Christine Fedrigoni. Cette salariée ne sait pas si elle aura encore un travail dans quelques mois. "Ça fait très mal de voir que du jour au lendemain tout peut s'arrêter", s'inquiète cette mère de famille de 50 ans.

Des supermarchés peu rentables

Les 273 magasins qui emploient 2 100 salariés seront tous mis en vente par Carrefour. Ceux qui ne seront pas repris fermeront leurs portes. Selon Force ouvrière, ces supermarchés sont trop petits et pas assez rentables pour attirer les repreneurs. Ce lundi en fin de matinée, les salariés se réunissent devant l'hypermarché de Montreuil (Seine-Saint-Denis). Dimanche soir, Carrefour indiquait vouloir reclasser la moitié des salariés concernés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne