VIDEO. "On a pleuré et on l'a annoncé aux enfants" : les salariés de Tupperware sous le choc après l'annonce de la fermeture

FRANCE 2

Tupperware a annoncé qu'il allait mettre fin à son activité en France début 2018.

Sous le choc et en colère, les salariés de Tupperware accusent le coup. Le groupe américain a annoncé, jeudi 19 octobre, la fermeture en mars 2018 de son usine de Joué-les-Tours (Indre-et-Loire), en activité depuis près de 45 ans. Si aucun repreneur ne se manifeste, 235 emplois seront supprimés.

"Il y a beaucoup de couples, dont certains avec des enfants et des situations financières qui risquent d'être catastrophiques pour eux", s'inquiète une salariée. "On a pleuré, on a annoncé la nouvelle aux enfants, raconte une autre. Juste avant les fêtes de fin d'année, c'est 'Joyeux Noël' quoi..."

Une surcapacité de production de 45%

Depuis quelques années, le site est loin de tourner à plein régime. Tupperware possède d'autres usines au Portugal, en Grèce et en Belgique. Des sites trop nombreux, des machines inutilisées, selon la direction, avec une surcapacité de production de 45%. Les ventes de la marque diminuent, très loin du succès des années 70. La direction promet de tout faire pour trouver un repreneur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne