Tati : l'examen des offres de reprise renvoyé au 19 juin

FRANCE 3

Le tribunal de commerce de Bobigny, qui devait examiner ce lundi 29 mai les offres des repreneurs, vient de renvoyer l'affaire au 19 juin.

Les juges du tribunal de commerce de Bobigny devaient se pencher ce lundi 29 mai sur les offres de reprise de Tati, en redressement judiciaire depuis le 4 mai. Finalement, cet examen est repoussé au 19 juin. Un report bien accueilli par les élus, car il doit permettre aux éventuels repreneurs d'améliorer leurs offres.

400 à 500 emplois seraient supprimés

Deux entreprises sont actuellement bien positionnées pour reprendre Tati. L'offre de GiFi qui garderait 93 magasins de l'enseigne sur 140, tout en préservant la marque au vichy rose. En face, le consortium, composé notamment par La Foir'fouille, se partagerait 95 magasins, mais ne reprendrait pas l'enseigne. "Dans les deux cas, entre 400 et 500 emplois seraient supprimés", explique notre envoyée spéciale Anne-Claire Le Sann, en direct du tribunal de commerce de Bobigny. Ce lundi, les juges ont demandé aux éventuels repreneurs de grouper leurs offres pour faire en sorte qu'il n'y ait pas de licenciements. C'est donc un peu d'espoir qui renaît pour les salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne