SeaFrance : Sarkozy jure qu'il ne "renoncera jamais" à se battre pour l'emploi

France 2

Le chef de l'Etat a justifié, mardi, la décision du gouvernement de soutenir le projet de reprise de la compagnie de ferries SeaFrance, en liquidation judiciaire, par ses salariés.

"Quand il y a une chance de sauver une entreprise, c'est le devoir du président de la République de s'y impliquer, je ne crois pas à la fatalité", a déclaré Nicolas Sarkozy, mardi 3 janvier, après avoir présenté ses vœux aux armées. Le président a ainsi justifié la décision du gouvernement de soutenir le projet de reprise de la compagnie de ferries SeaFrance, en liquidation judiciaire, par ses salariés.

Vous êtes à nouveau en ligne