PSA : 2 600 euros de prime pour les salariés

Le constructeur automobile Peugeot, qui affiche un bénéfice net de 1,9 milliard d'euros en 2017, versera à ses salariés une prime d'intéressement de 2 600 euros en moyenne. 

Ces salariés s'apprêtent à toucher une prime d'intéressement. Le groupe PSA va leur verser 2 400 euros nets minimum par personne, mais à l'embauche ce jeudi 1er mars après-midi, pas d'enthousiasme. "C'est une bouffée d'air tout simplement, c'est ce qu'on mérite quoi", commente un des salariés de l'entreprise. Une prime tenant compte du salaire ; les cadres pourront toucher jusqu'à 3 457 euros. Un bonus lié aux bons résultats de l'entreprise. En 2017, son chiffre d'affaires a augmenté de 20,7%, réalisant un bénéfice de 1,9 milliard d'euros.

2 000 postes supprimés d'ici la fin de l'année

De la poudre aux yeux pour certains syndicats, qui réclament depuis des années des augmentations de salaire. Ils dénoncent aujourd'hui une injustice : cette prime ne sera pas versée aux salariés intérimaires. 2017, une année historique selon le groupe PSA, qui s'apprête pourtant à supprimer 2 000 emplois en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne