Pages jaunes : 1 000 postes supprimés

Le groupe SoLocal, qui commercialise entres autres les Pages jaunes et Mappy, va supprimer 1 000 postes, soit un quart de ses effectifs.

Ce mardi 13 février, la sortie de bureau paraît banale au siège social de SoLocal, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Mais pas pour les salariés des anciennes Pages jaunes : la direction leur a appris cet après-midi la suppression d'un quart des effectifs, soit 1 000 postes sur deux ans, dont 800 en 2018. Ils n'ont pas vu arriver le coup.

15 agences sur 19 vont fermer

Finis les vieux bottins, l'entreprise était pourtant florissante dans les années 2000, avec quelques pépites comme Mappy ou les Pages jaunes. Mais elle est vendue à des fonds d'investissement qui exigent toujours plus de dividendes, et ratent le virage Internet. Aujourd'hui, 15 agences sur 19 vont fermer d'ici à 2020. Les postes de commerciaux seront les plus touchés. La direction veut croire à un rebond et mise sur de nouveaux services digitaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne