New Look : un magasin occupée jour et nuit pour protester contre le plan social

FRANCE 2

Les salariés de New Look réclament de meilleures conditions pour le plan social de l'enseigne de prêt-à-porter. 

L'occupation continue. Vendredi 21 juin, des salariés de New Look ont investi leur magasin de Coquelles (Pas-de-Calais) pour protester contre le plan social annoncé. Placé en redressement judiciaire, le groupe britannique n'a trouvé aucun repreneur. Vendeurs et responsables comptent faire pression sur la direction en occupant les lieux jour et nuit jusqu'à lundi 24 juin. Ils espèrent de meilleures indemnités de départ. 

400 emplois menacés

Cette liquidation met fin à un feuilleton aux multiples rebondissements. "Un coup on ferme, un coup on nous fait croire que l'entreprise va être redressée (...) cela fait des semaines et des mois que nous sommes dans un magasin fantôme", confie la responsable Amina Bendjeddou. Lundi 24 juin, le tribunal de commerce prononcera la liquidation de New Look, 400 personnes risquent de perdre leur emploi. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne