Toys'R'Us : la société française Jellej jouets choisie pour reprendre les magasins français

Un magasin Toys\'R Us à New York (Etats-Unis), le 8 juin 2018.
Un magasin Toys'R Us à New York (Etats-Unis), le 8 juin 2018. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Numéro 1 de la vente de jouets en France, Toys'R'Us avait annoncé mi-mars qu'il cherchait un repreneur, à la suite de l'annonce de la mise en liquidation des 735 boutiques de l'enseigne aux Etats-Unis.

Une bonne nouvelle pour les français du géant américain de la distribution de jouets : la société Jellej jouets a été choisie par le tribunal de commerce d'Evry, lundi 8 octobre, pour reprendre l'enseigne Toys'R'Us dans l'Hexagone. D'après les informations du Figaro, cette offre concerne 44 magasins (sur 53) et 1 036 salariés (sur environ 1 300).

Le tribunal de commerce d'Evry devait trancher entre trois candidats : la Financière immobilière bordelaise, qui a déjà mis la main sur l'enseigne de jouets La Grande Récré, le propriétaire de la marque de vêtements pour enfants Orchestra et la société Jellej jouets, donc, soutenue par le fonds d'investissement Cyrus Capital, associé à l'enseigne nordiste Picwic.

Selon Alain Gruson, le président du tribunal de commerce d'Evry, cité par Le Figaro, ces deux derniers projets de reprise étaient "globalement équivalents", mais l'offre de Jellej jouets présentait le "meilleur compromis". Il a écarté la possibilité de créer un marché hexagonal du jouet plus concentré en cédant Toys'R'Us au récent acquéreur de La Grande Récré.

Vous êtes à nouveau en ligne