La Souterraine : les emplois des 183 salariés de GM&S menacés

FRANCE 3

La commune de La Souterraine (Creuse) est suspendue à la décision du tribunal de commerce qui doit se prononcer sur l'avenir de l'équipementier automobile GM&S. Une équipe de France 3 s'est rendue sur place.

Solidaire pour l'emploi. Les ouvriers de GM&S manifestent à la gare de La Souterraine pour épauler les cheminots dont les emplois sont aussi menacés. Alors pour défendre leur territoire, habitants et élus se mobilisent. Au marché, ce samedi 13 mai, l'avenir des 183 salariés de GM&S occupent tous les esprits. "Parmi eux il y a beaucoup de personnes que j'ai suivies, des familles entières et donc je comprends que ce soit dramatique pour eux", confie un médecin retraité de la commune à France 3.

800 emplois impactés

Le sous-traitant automobile est le deuxième employeur privé de la Creuse. Si l'usine ferme, par ricochet, ce serait 800 emplois impactés. Les ouvriers de GM&S continuent d'occuper leur usine ce week-end. Ils attendent que les constructeurs PSA et Renault relancent leurs commandes, l'unique solution pour sauver leurs emplois. Lundi, la réunion de la dernière chance est organisée en préfecture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne