La Halle, Minelli, André, Kookaï, Naf Naf : 2 000 emplois menacés

France 3

Vivarte (La Halle, Minelli, André...) poursuit sa réorganisation. Des plans sociaux sont prévus, des marques vont sans doute être vendues et des magasins fermés. Les 15 000 salariés étaient dans l'attente ce lundi 23 janvier.

Les salariés du groupe Vivarte ont attendu toute la journée d'être fixés sur leur sort. À la fin de la réunion entre syndicats et direction, les nouvelles ne sont pas rassurantes. Des suppressions de postes et des ventes de magasins seront annoncées mardi. La direction évoque deux plans sociaux, notamment à La Halle aux chaussures. Ce lundi, près de 50 salariés ont bravé le froid pour dénoncer les plans sociaux annoncés. Ils travaillent à La Halle, André, Caroll ou Naf Naf et leurs craintes ne cessent de grandir.

Une dette de 700 millions

Pour la direction qui ne s'est pas encore exprimée, la restructuration est inévitable. Les enseignes comme André, La Halle ou Kookaï perdent de l'argent. La dette est de 700 millions d'euros. En tout, 1 500 à 2 000 emplois seraient menacés. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, dénonce une restructuration menée au profit exclusif des financiers. L'ampleur de la restructuration sera connue mardi lors des différents comités d'entreprise organisés par la direction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne