Jean Caby : une entreprise centenaire ferme ses portes

France 2

Vendredi 29 juin, l'usine Jean Caby de Saint-André-lez-Lille (Nord) fermera définitivement ses portes. Les salariés ont distribué gratuitement les dernières saucisses cocktail de la marque, désespérés par cette fermeture.

Les salariés de Jean Caby distribuent gratuitement leur dernière production. À la veille de la fermeture définitive de leur usine de Saint-André-lez-Lille (Nord), ils sont émus de devoir quitter leur usine. Car, c'est officiel, il n'y aura pas de repreneur. En tout, 232 salariés sont licenciés sur ce site qui fabriquait les célèbres saucisses cocktail lancées par la marque dans les années 1980.

Négocier les indemnités de licenciement

Rachetée en 2004 puis en 2012, l'entreprise Jean Caby appartient aujourd'hui à une société américaine dont la gestion est critiquée par les syndicats. L'usine et son matériel ont vieilli, entrainant un cout de production plus élevé : malgré un carnet de commandes plein, l'entreprise perd de l'argent. Un nouveau site était en cours de construction, mais a été arrêté faute de moyens. Les salariés doivent désormais négocier leurs indemnités de licenciement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne