Industrie : les employés de GM&S bloquent un site PSA

France 3

Les salariés de l'entreprise GM&S dans la Creuse voient arriver la date fatidique de la décision de justice sur l'avenir de leur entreprise. Ils occupent depuis ce mercredi 5 juillet une usine PSA dans l'Allier. 

La détermination des salariés de GM&S, aucune solution n'a encore été trouvée ce soir, ils s'apprêtent donc à passer la nuit sur le site de PSA dans l'Allier. Depuis cinq heures ce mercredi, ils sont environ 150 à bloquer les entrées. Un blocage considéré comme une agression par le constructeur. Alors pour contourner le barrage, PSA a fait appel à deux hélicoptères qui ont effectué quelques rotations pour sortir quelques cartons de pièces métalliques sous les yeux incrédules des salariés en colère.

Un dossier sensible pour le gouvernement

À l'origine de ce bras de fer, le manque de garantie apporté par PSA aux salariés de GM&S, l'un de ses sous-traitants. Ces derniers reprochent au constructeur automobile de ne pas aider assez le seul repreneur potentiel. Renault propose cinq millions d'euros, PSA quatre seulement. Pour le gouvernement, l'avenir de GMS&S est l'un des premiers dossiers sensibles. Interpellé à l'Assemblée, le ministre de l'Économie appelle d'abord à la levée du barrage. Mais le temps presse, le tribunal de commerce de Poitiers doit examiner l'offre de reprise le 19 juillet prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne