Goodyear : sanction inédite contre huit ex-salariés

France 3

En janvier 2014, huit salariés avaient séquestré deux cadres de leur entreprise située à Amiens. Ce mardi 12 janvier, ils ont été condamnés à neuf mois de prison ferme.

Choqués, l'air hagard dans le tribunal, huit anciens salariés de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord viennent d'apprendre qu'ils sont condamnés à neuf mois de prison ferme pour séquestration. Ils s'étaient battus en janvier 2014 pour sauver leurs emplois en bloquant dans leur usine leur DRH et leur directeur de production. Au final, ils seront retenus 30 heures dans cette pièce sans violence.

Une sanction pour l'exemple

L'entreprise et les deux cadres finiront par retirer leur plainte, mais le parquet continuera les poursuites. Aujourd'hui, cette décision judiciaire inédite est jugée politique par les syndicats. Parmi les huit condamnés, sept étaient encartés à la CGT. Mais la sanction aurait pu être encore plus lourde. La loi française prévoit une peine de cinq ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende. Ce soir, les anciens salariés condamnés repartent libres et ont annoncé qu'ils feront appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne