Des manifestations organisées en soutien des "huit condamnés de Goodyear"

France 3

Les ex-salariés avaient été condamnés à de la prison ferme pour avoir séquestré deux des cadres. La CGT a lancé le mouvement de protestation.

La CGT a mobilisé ses troupes ce jeudi 4 février au matin pour demander la relaxe des huit ex-salariés de Goodyear, condamnés à neuf mois de prison ferme pour avoir séquestré pendant 30 heures deux cadres de leur entreprise.

"Criminaliser l'action syndicale"

"On est sans cesse en train de criminaliser l'action syndicale alors que les patrons peuvent faire ce qu'ils veulent", explique un syndicaliste. Pour donner de la voix, les militants sont arrivés par car entier du Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Avec eux se trouvait l'un des huit condamnés. Il dénonce une justice de classe. "Notre condamnation c'est faire passer un message.Tous ceux qui auront le courage ou l'honneur de relever la tête pour exprimer leur désaccord, il faut leur couper la tête", s'indigne Mickaël Wamen, ex-délégué syndical CGT Goodyear. Plusieurs rassemblements ont été organisés dans différentes villes de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne