GM&S : que sont-ils devenus ?

FRANCE 2

Plus d'un millier de salariés craignent pour l'emploi dans l'industrie. Nous avons retrouvé les anciens salariés de l'équipementier automobile GM&S, 157 personnes licenciées en 2017. La moitié d'entre eux, seulement, a retrouvé du travail.

Il est passé de l'usine, à la cuisine. Thierry Daguenet, 57 ans vient tout juste de retrouver un emploi dans un hôpital de Guéret (Creuse). Rien à voir avec son travail chez GM&S. Avec cet emploi, ses revenus ont baissé de 30 à 40% par rapport à son ancien travail. Pour lui, c'est une opportunité, à quelques kilomètres de son domicile. "Ce que je voulais, c'est avoir une heure à laquelle me lever le matin, j'avais besoin d'avoir une activité professionnelle." L'hôpital ne trouvait personne pour ce poste. Il n'a pas hésité à employer un senior.

80 personne toujours au chômage

En 2017, au terme d'un combat syndical houleux, l'équipementier automobile GM&S est racheté par le groupe GMD avec l'aide de l'État mais 157 salariés sur 277 sont licenciés. Aujourd'hui, 80 personnes sont toujours au chômage. À la souterraine, l'usine tourne toujours au ralenti avec 120 salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne