GM&S : l’onde de choc

France 3

C’est un dossier que le Gouvernement suit de très près. L’entreprise GM&S a frôlé la liquidation immédiate vendredi avant que la justice ne lui accorde un sursis. 

L’enjeu est important. GM&S est le deuxième entrepreneur privé de la Creuse. Une fermeture aurait des conséquences lourdes sur l’économie locale. Sur le marché de la Souterraine, l'inquiétude est grande. "C’est une catastrophe pour notre ville", regrette un commerçant. Chaque habitant connaît au moins une personne travaillant chez GM&SEn attendant une nouvelle décision qui sera prise le 21 juillet, les salariés restent sur leurs gardes.

Un repreneur espéré pour sauver les emplois

Avec la baisse des commandes, la pérennité de l’entreprise est menacée au même titre que les emplois des salariés. "On trouve difficilement des emplois ici", rappelle Frédérique Mouchel, Fromagère de Barnaige. On est 6 500, 7 000. Ce n’est pas énorme. Malgré les efforts de la ville pour créer des emplois, le Maire Jean-François Muguay est également inquiet. Un repreneur pourrait toutefois sauver plus de la moitié des emplois menacés.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne