GM&S : les salariés maintiennent la pression après la liquidation judiciaire de l'équipementier

FRANCE 2

Le tribunal de commerce de Poitiers (Vienne) a annoncé vendredi 30 juin la liquidation de l'entreprise, mais avec une poursuite de l'activité. Les employés attendent toujours une éventuelle reprise.

Le couperet est tombé. Visiblement abattus, les salariés de GM&S ont appris vendredi 30 juin la liquidation de leur entreprise par le tribunal de commerce de Poitiers (Vienne). La seule offre de reprise, émise par GMD, prévoit de ne sauver que 120 emplois sur 277 au total sur le site de La Souterraine (Creuse). Les juges laissent encore trois semaines au repreneur pour améliorer son offre.

"On ne se laissera pas faire"

Pendant ce temps, les salariés maintiennent la pression. Ils ont notamment envahi l'agence Pôle-emploi de La Souterraine et distribué des formulaires d'inscription au chômage. Les syndicats en appellent aux pouvoirs publics : "On ne se laissera pas faire", prévient le délégué CGT Franck Cariat. Le gouvernement assure de son côté vouloir discuter avec le repreneur pour sauver davantage d'emplois. Les salariés seront reçus à Bercy la semaine prochaine, avant un nouveau rendez-vous au tribunal le 19 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne