GM&S : La Souterraine inquiète du sort des salariés

FRANCE 3

L’équipementier automobile GM&S de La Souterraine (Creuse) est menacé de liquidation judiciaire. Il s'agit du deuxième employeur privé du département. Sur place, beaucoup comprennent la colère des salariés.

Au marché de La Souterraine (Creuse), au matin de ce samedi 13 mai, l'avenir des 283 ouvriers de GM&S préoccupe. Placé en liquidation judiciaire, le sous-traitant automobile n'a pas de repreneur en vue. Les salariés à bout de nerfs menacent de faire exploser leur usine pour se faire entendre. "Bien sur que je comprends, je l'ai été salarié! J'ai travaillé à l'usine pendant des années avant de faire du commerce, donc bien sur que je comprends. Se comporter comme ça en 2017, c'est lamentable", estime ce propriétaire d'un stand de rôtisserie sur le marché .

Deuxième employeur du bassin

GM&S est le deuxième employeur privé de la Creuse, un moteur essentiel pour ce bassin économique de 26 000 habitants. Sur le marché, l'inquiétude est palpable : "Moi j'ai été médecin pendant des années dans cette ville, parmi eux, il y a beaucoup que j'ai suivis, ou que j'ai soignés ,des familles entières, et je comprends que ce soit dramatique pour eux bien sur", explique un médecin à la retraite. Les élus redoutent une fermeture du site, car par ricochet, ce serait 800 emplois qui seraient impactés. Ce samedi 13 mai après-midi, les salariés de GM&S manifestent en solidarité avec les agents SNCF de la gare de La Souterraine dont les emplois sont menacés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne