General Electric : politiques et habitants mobilisés contre les suppressions de postes

FRANCE 3

Près de 5 000 personnes ont défilé dans les rues de Belfort (Territoire de Belfort) pour protester contre les suppressions d'emplois annoncées par General Electric.

L'union sacrée dans les rues de Belfort (Territoire de Belfort). Samedi 22 juin, les représentants de partis se sont unis aux habitants de la ville pour protester contre la suppression de 1 050 emplois annoncée par General Electric. Jean-Luc Mélenchon y fait même sa rentrée politique après son échec aux européennes. "C'est le genre d'événement qui est assez rare dans notre histoire, c'est-à-dire quand toute une population se regroupe sur une cause", estime le chef de file de La France insoumise.

5 000 manifestants

Derrière les politiques, près de 5 000 manifestants sont venus soutenir les salariés du gérant américain. Le plan social a officiellement été lancé vendredi 21 juin, tout Belfort demande l'intervention de l'État. Jeudi 27 juin, l'intersyndicale assigne General Electric en justice et demande la suppression du plan social. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne