ArcelorMittal : pollution à l'acide présumée

FRANCE 3

Est-ce le début d'un scandale environnemental de grande ampleur ? Un ancien intérimaire d'un sous-traitant d'ArcelorMittal affirme avoir déversé des milliers de litres d'acide dans la nature.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

De l'acide déversé sur un crassier de l'usine d'ArcelorMittal à Florange (Moselle) prévu pour ne recevoir que des déchets inertes. C'est un chauffeur intérimaire d'un sous-traitant de l'entreprise qui a tourné ces images l'hiver dernier.

Le chauffeur affirme avoir déversé 50 m3 d'acide chaque jour pendant 3 mois, alors que cette matière dangereuse aurait dû être recyclée dans une usine spécialisée. Selon lui, les bons de livraison, délivrés par des salariés d'ArcelorMittal, faisaient état de simples bouts de fer ou d'épuration.

La justice pourrait être saisie

La direction de l'entreprise assure qu'il n'y a aucun risque environnemental, parlant d'acte criminel. Pour en savoir plus, il faudra attendre les résultats de l'enquête ouverte par la Direction régionale de l'environnement (Dreal), d'ici huit jours.

L'affaire pourrait avoir des conséquences judiciaires. En attendant, le seul à porter le chapeau, c'est le chauffeur du camion, licencié et aujourd'hui au chômage, en fin de droit.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne