Florange

Les deux derniers hauts fourneaux lorrains de Florange ont définitivement été mis à l'arrêt en avril 2013. Sur les 629 emplois concernés, la direction de l'usine s'est toutefois engagée à ne procéder à aucun licenciement sec. Symbole du déclin de l'industrie française, la bataille pour le maintien de l'activité sur ce site a mis sous le feu des projecteurs le numéro un mondial de l'acier, ArcelorMittal. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a estimé en octobre 2013 que son incapacité à maintenir en activité le site de Florange a été « son échec le plus cuisant ».
plus

12345678

plus