Fermeture de l'usine Whirlpool : la maire d'Amiens en appelle aux pouvoirs publics

France 3

D'Amiens (Somme), le groupe d'électroménager Whirlpool va délocaliser sa production en Pologne. Les 290 salariés en appellent à l'Etat pour redonner un avenir au site de production.

Au lendemain de l'annonce de la fermeture de l'usine Whirlpool à Amiens (Somme), la nouvelle est toujours aussi difficile à encaisser pour les salariés de Whirlpool."Ça va être très dur de venir pendant 18 mois tous les jours en sachant qu'on va être dehors au final. Le directeur nous promet un reclassement, rechercher des repreneurs, mais ça n'a pas fonctionné pour les autres, comme Goodyear, ça ne fonctionnera pas pour nous" confie un salarié de Whirlpool.

4 863 emplois industriels ont disparu

Whirlpool, Goodyear, ou encore cette usine de matelas. Il n'y a pas que la ville d'Amiens qui souffre, c'est en fait tout le département de la Somme. Depuis la crise financière de 2008, 24 usines ont fermé, 4 863 emplois industriels ont disparu.  Brigitte Fouré, maire d'Amiens, en appelle aux pouvoirs publics : "Il faut absolument qu'on arrive à utiliser ces terrains qui sont magnifiquement placés", dit-elle. A Amiens, le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale, alors cette nouvelle fermeture d'usine préoccupe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne