Emploi : l'enseigne Pimkie annonce la suppression prochaine de 200 postes

FRANCE 2

La marque Pimkie, la chaîne de prêt-à-porter féminin, présentera début janvier un projet de suppressions de postes. Il pourrait concerner plus de 200 personnes en France.

Un cadeau de fin d'année dont les 1 900 salariés français de Pimkie, l'enseigne de prêt-à-porter féminin, se seraient bien passé. Selon les syndicats, plus de 200 postes pourraient être supprimés. La direction présentera son projet le 8 janvier prochain au siège social de Lille (Nord). Il serait proposé sous la forme de rupture conventionnelle collective, permise par la nouvelle loi Travail, c'est-à-dire des ruptures de contrats amiables. Et il faut une condition : un accord majoritaire des syndicats. Il s'agit selon eux d'une forme de plan social déguisé. Ils dénoncent une mauvaise stratégie.

45 millions d'euros de déficit

Face à la concurrence des géants du textile, l'enseigne française peine à résister. Pour la première année, Pimkie se retrouve déficitaire avec un trou de 45 millions d'euros à l'international. Il faut donc trouver des solutions. Un plan de redressement envisage même la fermeture de plus d'un magasin sur dix dans le monde dès l'an prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne