Conforama : les employés scandalisés par les conditions du plan de départ

FRANCE 3

Les syndicats de salariés de Conforama ont estimé que les sommes proposées pour le plan de départ, dans le cadre de la restructuration de l'entreprise, sont largement insuffisantes.

Un appel à la grève a été lancé dans les 32 magasins Conforama. Les 1 900 salariés savaient qu'ils allaient perdre leur emploi à cause d'une restructuration, mais aujourd'hui ils se disent humiliés par les conditions proposées par le plan de départ de la direction. Ainsi, en plus des indemnités légales, la direction proposerait un simple forfait. Pour moins de dix ans d'ancienneté, le salarié toucherait 1 000 euros. Entre dix et vingt ans, 2 000 euros seraient proposés, et au-delà, 2 500 euros.

"C'est une honte"

Vendeur dans l'enseigne depuis vingt-cinq ans, Youcef Zennadi se dit scandalisé. "On a des familles, il y en a qui ont des crédits. Aujourd'hui on ne peut pas se projeter dans l'avenir avec ça. On peut dire que Conforama se fout de notre gueule", pointe ce syndicaliste FO. Ulcérés, les syndicats appellent à la grève illimitée. "C'est une honte. Je n'ai vu aucun plan de sauvegarde de l'emploi avec de telles conditions", assure un délégué CFE-CGC. La direction explique de son côté que les négociations sont en cours, et que les conditions peuvent évoluer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne