Conforama : le directeur général écarté, les syndicats inquiets

France 2

L'enseigne annonçait la semaine dernière vouloir fermer 32 magasins et supprimer 1 900 postes. Mais le plan de restructuration pourrait être bien pire que prévu.

Un directeur général écarté quelques jours seulement après l'annonce d'un plan social d'envergure chez Conforama : la manœuvre inquiète les syndicats. Selon eux, la direction pourrait désormais choisir de durcir ce plan social. La semaine dernière, la direction annonçait 32 fermetures de magasins et 1 900 suppressions de postes, accompagnées d'un plan de redressement de l'entreprise sur deux ans.

Appel à la grève

En cas d'échec, les syndicats craignent la fermeture de l'ensemble des 76 magasins déficitaires, avec à la clé un plus grand nombre de suppressions de postes. Une inquiétude sans fondement selon la direction, qui nie vouloir fermer 44 magasins supplémentaires. Les syndicats appellent quant à eux les salariés à faire grève jeudi 11 juillet, jour de la présentation officielle du plan social.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne