Carrefour va supprimer 500 à 600 emplois en France

Le groupe de grande distribution Carrefour a annoncé la suppression de 500 à 600 postes en France, le 29 août 2012.
Le groupe de grande distribution Carrefour a annoncé la suppression de 500 à 600 postes en France, le 29 août 2012. (CYRIL SOLLIER / MAXPPP)

Le premier employeur privé du pays a annoncé mercredi un plan de restructuration. 

PLANS SOCIAUX - Mauvaise nouvelle pour Carrefour. Le groupe de distribution, premier employeur privé de France, a annoncé mercredi 29 août un plan de suppression de 500 à 600 postes administratifs en France, à la veille de la présentation de ses résultats semestriels. 

Les sites concernés sont les neuf sièges du groupe, dont les plus gros, situés à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Massy-Palaiseau (Essonne) et Evry-Courcouronnes (Essonne). "La réduction des effectifs se fera uniquement par un plan de départs volontaires", a détaillé Bruno Moutry, délégué syndical CFDT du groupe. Selon lui, les comités d'entreprise des sites touchés recevront de plus amples informations "dans les semaines qui viennent".

Ce projet de suppressions avait été annoncé le 25 août dans Le Figaro par les syndicats du groupe. Pour Dejan Terglav, secrétaire fédéral FO en charge du commerce, il faut ajouter à cela "300 à 400 postes déjà supprimés en douce avec le non-renouvellement des CDD et des intérimaires, ce qui porte la réduction totale dans l'immédiat à un millier d'emplois". La direction de Carrefour, contactée par l'Agence France-Presse, s'est "pour le moment" refusée à tout commentaire.

Vous êtes à nouveau en ligne