Carrefour : plus de 1 200 postes supprimés

France 2

Les salariés du groupe Carrefour ont appris que l'entreprise allait supprimer plus de 1 200 postes dans les hypermarchés. 

Les syndicats vont-ils accepter le projet de rupture conventionnelle collective voulue par la direction ? Coup dur pour les salariés des hypermarchés Carrefour, le groupe compte supprimer au moins 1 200 postes. Les employés d'une enseigne marseillaise (Bouche-du-Rhône) sont inquiets. "Je suis en colère, indignée, Carrefour, c'est un groupe mondial qui réalise des milliards de chiffre d'affaires", déplore un employé. 

"Pas de départ contraint"

Les emplois menacés sont les vendeurs des rayons bijouterie et multimédia, le personnel station-service, mais aussi une partie de l'encadrement et de l'administration. Pour une rupture conventionnelle collective, la signature de la majorité des syndicats est obligatoire. Mais pour la direction, il ne s'agit pas d'un plan social. "Il n'y aura pas de départ contraint dans le cadre de ce projet. Les collaborateurs qui souhaiteront évoluer à l'intérieur du magasin pourront le faire", assure Jérôme Nanty, directeur des ressources humaines de Carrefour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne