Carrefour : le groupe veut supprimer 2.400 postes

FRANCE 2

Carrefour, le premier employeur privé de France, a annoncé un vaste plan social.

Carrefour revoit son modèle et tranche dans ses effectifs. Les détails du vaste plan de restructuration ont été annoncés ce mardi 23 janvier. Des postes vont être supprimés au siège social du groupe, dont 2.400 via un plan de départs volontaires. Les syndicats dénoncent une décision brutale : "Aujourd'hui, pourquoi on parle de violence, parce que c'est fait du jour au lendemain", estime Melika Chihi, déléguée syndicale CFDT Carrefour Massy. Des coupures sont prévues au siège social, mais aussi dans les magasins.

Des magasins appelés à disparaître

Carrefour va réduire la surface de ses hypermarchés en France : moins 100 000 mètres carrés. Les supermarchés en grande difficulté vont disparaître : 273 magasins devraient être fermés. La liste des magasins concernés n'a pas encore été dévoilée. Face à la colère des salariés et des syndicats, la direction de Carrefour promet des reclassements : "Ce sont des mesures difficiles, mais ce sont des mesures qui vont permettre de pérenniser l'activité et l'emploi du plus grand nombre de nos collaborateurs", explique le PDG Alexandre Bompard. La transformation du groupe est amorcée : en parallèle, Carrefour va investir plus de 3 milliards d'euros dans le bio et la vente en ligne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne