Arjowiggins : les salariés attendent la décision du tribunal

france 2

Près de 900 salariés de l'entreprise de papeterie Arjowiggins attendent la décision du tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) ce mardi 26 mars et craignent la liquidation. 

À Bessé-sur-Braye (Sarthe), l'entreprise Arjowiggins emploie 580 de ses 900 salariés présents sur le territoire français. L'usine est vide, les machines à l'arrêt. Quelques employés se sont réunis pour attendre la décision du tribunal de commerce ensemble. Les larmes aux yeux, appuyé contre une machine, Stéphane Blot a passé 27 de ses 55 années dans cet entrepôt : "On est prêts, on est disponibles, un coup de téléphone et on est là tout de suite. Je fais appel à quelqu'un : sauvez-nous !" Tous redoutent une mauvaise nouvelle mais souhaitent une décision rapide. "Que la nouvelle soit bonne ou mauvaise - même si on s'attend à une mauvaise nouvelle, on veut savoir aujourd'hui", avoue un salarié.

"Une catastrophe"

"Les personnes commencent à être vraiment angoissées", confie une autre. Du côté des élus, on redoute le pire. "C'est une catastrophe sur le plan économique, même sur le plan humain. Vous vous rendez compte du nombre de personnes qui vont perdre leur salaire", pointe Jacques Laroche, maire de la commune sarthoise. Le tribunal pourrait tout de même reporter sa décision pour laisser du temps à un éventuel repreneur de constituer un solide dossier. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne