Air France réduit la voilure, la concurrence du train lui fait mal

France 2

Face aux difficultés financières d'Air France, de nouvelles réductions d'effectifs sont en vue. La direction de la compagnie doit annoncer lundi 13 mai un plan de départs volontaires de 465 postes. Le personnel au sol est particulièrement visé.

Air France de nouveau dans un trou d'air. Sur le premier trimestre 2019, le groupe Air France-KLM a perdu 303 millions d'euros. Maillon faible de ces activités : les lignes intérieures et leurs 600 vols quotidiens. L'an dernier, cette activité a chuté de 189 millions d'euros. Au total, 465 postes supprimés doivent être annoncés lundi 13 mai.

Le personnel au sol, principale victime

Tous concernent les emplois au sol. Selon une source syndicale, les principaux sites touchés seraient Orly (Val-de-Marne) et Marseille (Bouches-du-Rhône), qui perdraient 63 emplois chacune. la Corse en perdrait 104 : 54 à Ajaccio et 50 à Bastia. Selon le JDD, le groupe envisage de réduire l'activité de ses filiales de 15% en trois ans. Des liaisons seraient suspendues, les fréquences réduites et des avions de plus petite capacité seraient privilégiés par le groupe Air France-KLM.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne