VIDEO. De journaliste à agricultrice, elle raconte son changement de vie

BRUT

Florence a quitté son métier de journaliste dans un magazine féminin pour devenir agricultrice. Elle raconte ce qui l'a poussée à faire ce choix inattendu.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Florence Besson a quitté son métier de journaliste dans le magazine Elle qu'elle exerçait depuis 16 ans. Aujourd'hui, elle aspire à une carrière d'agricultrice bio. "Je ne suis pas du tout d'un milieu agricole (…) J'habite à Paris depuis que j'ai 2 ans", explique Florence. Elle décrit même une enfance éloignée de la nature. Mais, les quelques fois où elle a pu en profiter restent des souvenirs marquants, des "moments rares". "Ça m'a toujours marquée infiniment", se souvient Florence.

Pour concrétiser son envie, elle apprend le métier depuis un an. Elle a notamment pris des cours par correspondance avec le lycée agricole du Robillard suivis d'un stage obligatoire d'une durée de deux mois.

Se détacher des injonctions

"On a 40 ans passés, on se dit : on a autre chose à faire que suivre les injonctions sociétales qui nous obligent à cocher plein de cases", assure Florence Besson. Aujourd'hui, elle se sent davantage en adéquation avec elle-même. "On n'utilise plus que nos mains pour taper, comme ça, sur des touches", regrette l'ancienne journaliste. "Là, t'apprends à regarder, t'apprends à t'étonner", poursuit-elle. Désormais, Florence a un rêve : ouvrir une ferme pédagogique.

Vous êtes à nouveau en ligne