Un diamant... conçu en laboratoire par des Français

Franceinfo

Des chercheurs français ont réussi à fabriquer un diamant de laboratoire. Un produit complexe, rare, mais bien moins polluant que son équivalent minier.

“C’est le génie humain qui a reproduit la magie de la nature, grâce au CNRS, grâce à Alexie Gicquel, la chercheuse qui travaille sur ce sujet depuis des années”, commence Manuel Mallen, fondateur de la joaillerie Courbet. Mais qu’est-ce que le diamant, à l’état naturel ? “Le diamant, c’est du carbone qui s’est retrouvé dans des conditions incroyables de pression et de température, qui s’est cristallisé et est devenu diamant. On fait exactement la même chose, mais en laboratoire”, précise l’invité du plateau du 23 heures.

Une production beaucoup moins polluante

Si le résultat peut être splendide, les scientifiques peuvent également connaître des loupés. Avec la même incertitude que la nature. Du germe de diamant au résultat final, cela prend quelques semaines, comme dans la nature. “C’est trois plus cher de produire un diamant en laboratoire que de l’extraire dans une mine. Par contre, il y a beaucoup moins d’intermédiaires, ce qui permet de proposer un tarif 30 à 40% moins cher qu’à l’heure actuelle”, détaille Manuel Mallen. Un circuit court, plus économique et beaucoup moins polluant, tant les extractions dans des mines traditionnelles s’avèrent polluantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne